AAA revue Images du travail / travail des images

La revue Images du travail/travail des images publie un appel à articles sur le thème : “Au travail dans la rue : aperçu.e.s inaperçu.e.s“. Elles.ils travaillent dans la rue, sous nos yeux.  Leur travail peut être perçu et considéré comme tel par les passant.e.s ; il peut aussi rester inaperçu. Elle.il.s peuvent provoquer la gêne, susciter la curiosité, mais aussi l’intérêt d’un public venu spécialement les voir jouer. Elles.ils supportent diversement les regards et sont confronté.e.s à des difficultés multiples, sont pris dans des rapports sociaux variés, tant avec leurs employeurs ou leurs donneurs d’ordre qu’avec les passants. Elle.il.s ont souvent suivi des chemins inattendus, sont parfois venus de loin… Que nous donnent-elle.il.s à voir des transformations du travail aujourd’hui et/ou de nos rapports avec elles.eux ?

Les propositions attendues devront comporter, outre le(s) nom(s), prénom(s) et adresse(s) électronique(s) des auteur.e.s, au moins une photo et un résumé de l’intention du ou des auteur.e.s (2 à 3000 signes). Elles devront s’ajuster au calendrier suivant :

L’appel à articles : https://itti.hypotheses.org/1327

Parution : subjectivations du(es) / au travail

4ème de couverture :

« Des téléologies globalisantes et de nombreux discours et analyses ont largement insisté sur les potentiels renouvellements des mondes du travail. Comment celles et ceux qui y sont directement impliqués pensent-ils et vivent-ils le travail ? Quelles sont les modalités de subjectivation dues au travail ou produites à son propos ? Traduisent-elles une intériorisation des conditions, normes et places imposées ? Ou alternativement manifestent-elles des tentatives d’aborder le travail en inventant de nouvelles formes ? Tels sont les questionnements au centre de ce dossier qui regroupe dix contributions issues de recherches de terrain portant sur des métiers et des configurations de travail très divers. Leur rapprochement dessine un tableau contrasté de subjectivations en travail, tendues vers des horizons d’attente multiples : de la mise aux normes des corps au travail à la quête de reconnaissance, en passant par la tentative de s’émanciper des cadres organisationnels classiques pour inventer, parfois, des horizons politiques alternatifs. »

https://journals.openedition.org/jda/8526

Ouvrage signalé : dictionnaire de sociologie clinique

Agnès Vandevelde-Rougale et Pascal Fugier (avec la collaboration  de Vincent de Gaulejac, Dictionnaire de Sociologie clinique, Toulouse, Érès, 2019, 704 pages. 

 

Ce dictionnaire est à la fois un bilan de la Sociologie clinique et le déroulement de propositions théoriques et méthodologiques de ce courant de la sociologie qui s’est développé en France et dans de nombreux pays, en particulier sur le continent sud-américain. Comme le disent les auteurs, « la sépcificité de la sociologie clinique tient à la façon d’appréhenderles phénomènes sociaux et psychiques, dan sune perspective à la fois théorique —elle articule la compréhension des processus sociaux à celle du sujet jusque dans ses processus intrapsychiques— et politique, en posant la nécessité d’une clinique du social et l’accompagnement des processus de subjectivation ». En d’autres termes, ce courant sociologique qui a beaucoup analysé le travail et les travailleurs enmprunte largement aux théories psychologiques et plus particulièrement à la psychanalyse. Ce dictionnaire complète les ouvrages théoriques de la Sociologie clinique, y compris parce que lecteur y retrouvera les auteurs qu’il a déjà rencontrés s’il est familier de celle-ci. Pour les autres, il constitue une sorte d’introduction à la Sociologe clinique ou une voie pour en intégrer les apports dans leurs travaux.

Rapport BIT Les plateformes de travail numérique et l’avenir du travail.

Télécharger le rapport :

https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/—dgreports/—dcomm/—publ/documents/publication/wcms_721011.pdf

La conférence :

L’IRISSO et l’Organisation International du Travail organisent une conférence sur « Les plateformes numériques et l’avenir du travail » le 18 octobre 2019 à l’Université Paris Dauphine. 

Le programme s’articule autour du rapport du BIT et de l’ouvrage coordonné par les chercheurs de l’Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales sur les plateformes numériques: “Les nouveaux travailleurs des applis ” (PUF).

Pour s’inscrire : >>>