Colloque Ferinter/international railway studies – Université de Bourgogne-Franche-Comté

logos des laboratoires partenaires« Compétitivité des chemins de fer et des cheminots »
6 et 7 octobre 2016
Maison des Sciences de l’Homme
Université de Bourgogne-Franche-Comté / Dijon

Courriel : ferinterfrance@gmail.com

Appel à communications

Ferinter et trois laboratoires de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, le CREDESPO [droit et science politique], le CREGO [sciences de gestion] et ThéMA [géographie], organisent les 6 et 7 octobre 2016, un colloque sur la question de la compétitivité des chemins de fer et des cheminots.

Ce colloque a vocation à encourager les échanges et le dialogue entre sociologues, politistes, historiens, économistes, juristes, géographes, chercheurs issus de disciplines connexes, et acteurs du monde ferroviaire, cheminots de toutes catégories, du secteur public et privé, managers et représentants syndicaux, usagers du rail… pour porter un regard renouvelé sur la définition et la mesure de la « compétitivité » des chemins de fer.
Lire la suite

Appel à contributions de la revue Relations industrielles-Industrial Relations

Dossier thématique : Le syndicalisme en quête d’autonomie et de renouvellement en Europe. Évolution des discours, représentations et pratiques

Couverture de la revue Relations industrielles/industrial RelationsLes intentions d’articles doivent être reçues avant le 15 mars 2014 aux coordinateurs du numéro :

  • Anne Dufresne, anne.dufresne@uclouvain.be (Université catholique de Louvain)
  • Jean Vandewattyne, jean.vandewattyne@umons.ac.be (Université de Mons).

Elles doivent comprendre le titre de l’article, un résumé de deux pages au maximum indiquant la problématique de l’article et la méthodologie utilisée. Le comité éditorial donnera une réponse sous une quinzaine de jours après réception de l’intention. L’acceptation de l’intention d’article ne présume pas de l’acceptation de l’article final qui sera soumis au Comité de lecture de la revue.
La soumission des propositions d’article est prévue pour le 30 juin 2014.
Après évaluation, les articles définitifs devront être reçus au plus tard le 15 février 2015.
La parution du numéro est prévue pour juin 2015.

Les critères classiquement pris en compte par la revue sont :

  • originalité de la problématique ;
  • éléments de revue de la littérature (et en quoi l’article contribue à l’avancement des connaissances ;
  • cadre théorique explicite ;
  • méthodologie (de collecte et d’analyse des données) clairement exposée ;
  • résultats orignaux présentés, analysés et discutés. La longueur des articles se situera entre 7000 et 8000 mots incluant le texte, les tableaux et figures, les notes et les références. Lire la suite

Le Salaire, un enjeu pour l’euro-syndicalisme

Historiquement, le salaire a toujours été au coeur de l'identité syndicale au niveau national. Or, à l'échelle de l'Union européenne, l'euro-syndicalisme a longtemps abandonné le salaire, considéré comme un sujet " tabou ". Et la modération salariale, initiée dans les années 1980 a progressivement été acceptée. Comment les euro-syndicats peuvent-ils inventer aujourd'hui de nouvelles stratégies pour renouer avec la tradition de la défense du salaire ? Quelles revendications soutiennent-ils ? Un salaire minimum européen ? Cet ouvrage détaille les initiatives syndicales mises en oeuvre depuis le début des années 1990 pour coordonner les négociations collectives nationales sur trois niveaux (interprofessionnel, sectoriel et transfrontalier) au Sein de la Confédération européenne des syndicats, des fédérations syndicales européennes (en particulier celle des métallurgistes), et du groupe de Doorn (Allemagne et Benelux). Longtemps méconnue, l'histoire de la coordination salariale invite pourtant à jeter un regard nouveau sur la négociation collective et les relations professionnelles, à l'échelle européenne. Son cadre dépasse en effet le seul " dialogue social européen ". Processus politique, la coordination vise à renforcer, à court terme, la position des syndicats lors des négociations nationales et, à plus long terme, à rendre possible des négociations au niveau européen. La tâche est immense, l'exercice extrêmement complexe. Anne Dufresne identifie ici les raisons de la lenteur avec laquelle la négociation salariale s'européanise. Elle met en lumière son obstacle fondamental : la dépolitisation du salaire sous la contrainte du cadre macro-économique imposé par l'Union économique et monétaire. Mais l'auteure révèle aussi, et surtout, l'ampleur du travail syndical déjà accompli d'échange d'information et d'apprentissage croisé, au-delà des frontières, gage d'une capacité future de mobilisation européenne. Le salaire sera-t-il un jour au coeur de l'euro-syndicalisme ? Anne DufresneHistoire de la coordination des conventions collectives nationales

Anne Dufresne

Presses universitaires de Nancy, 2010, 202 p.

Présentation de l’éditeur

Historiquement, le salaire a toujours été au coeur de l’identité syndicale au niveau national. Or, à l’échelle de l’Union européenne, l’euro-syndicalisme a longtemps abandonné le salaire, considéré comme un sujet  » tabou « . Et la modération salariale, initiée dans les années 1980 a progressivement été acceptée. Comment les euro-syndicats peuvent-ils inventer aujourd’hui de nouvelles stratégies pour renouer avec la tradition de la défense du salaire ?

Lire la suite